January 16, 2015

Déplacements urbains

car2goL’auto-partage gagne en popularité auprès des populations urbaines, et car2go bénéficie de cet engouement. Quoi de mieux que d’en faire l’essai, avec pour chauffeur nul autre que Jérémi Lavoie, directeur général de l’entreprise.

«En voiture, Simone !» Ce n’est pas ainsi que Jérémi Lavoie a donné le go pour notre départ, mais il aurait pu ! J’avais aperçu ces petites autos blanches et bleues à Toronto pour la première fois à la fin 2013 et, depuis, je ne cessais d’en voir apparaître régulièrement sur ma rue. Ma curiosité a donc pu être comblée cette journée-là avec un essai dans le quartier. On parle d’auto-partage, mais aussi d’intermodalité comme me l’apprend mon chauffeur pour l’occasion. C’est-à-dire que les utilisateurs de ce service combinent différents moyens de transport (selon un sondage de car2go, c’est le cas pour 97 % des utilisateurs). Ils s’en servent par exemple pour faire le trajet entre le métro et leur domicile.

L’auto-partage en libre-service séduit tout le monde, comme l’explique M. Lavoie «On ne peut pas dresser de profil démographique, mais plutôt psycho-graphique : ce sont des gens qui ont des vies actives et n’attachent pas d’importance à la possession de l’automobile.» En moyenne, les trajets sont de 25 minutes, juste assez pour partir de chez soi ou y rentrer, se déplacer faire une course. C’est aussi le temps qu’aura duré notre essai routier comme diraient les chroniqueurs automobiles, celui-ci ayant pris la forme d’une virée dans les rues enneigées du Plateau. La voiture s’est aisément faufilée à côté des déneigeuses et autres ralentisseurs de saison.

Plein de bénéfices viennent avec l’auto-partage :
> Nul besoin de réserver son auto.
> Pas de frais récurrents, on paie son abonnement c’est tout (et celui-ci est valable tout le temps, il ne faut pas le renouveler chaque mois ou chaque année).
> Pas besoin de réserver et de remplir plein de paperasse.
> On n’a pas à faire le plein, l’essence est comprise dans le prix d’utilisation.
> Les autos sont déneigées par une équipe technique.
> Les 340 autos de la flotte car2go disposent d’une vignette universelle.

On comprend mieux l’exponentielle croissance de l’entreprise, qui a su fédérer 27 000 usagers en un peu plus d’une année seulement. Personnellement, j’ai hâte de tester la capacité du coffre, beaucoup plus grand que ce que je croyais. —Sylvie Michelon

Tarifs : 0,38 $ la minute, 14 $ de l’heure, incluant essence, assurances ou 73 $ par jour, l’ajustement tarifaire se faisant automatiquement selon le montant le plus bas. Les prix n’incluent pas les taxes. Car2go, www.car2go.com


© Copyright 2019

Comments

NOTE: To post a comment you must have an account with at least one of the following services: Disqus, Facebook, Twitter, Google+ You may then login using your account credentials for that service. If you do not already have an account you may register a new profile with Disqus by first clicking the "Post as" button and then the link: "Don't have one? Register a new profile".

The Vitamine du Jour Montreal welcomes your opinions and comments. We do not allow personal attacks, offensive language or unsubstantiated allegations. We reserve the right to edit comments for length, style, legality and taste and reproduce them in print, electronic or otherwise. For further information, please contact the editor or publisher, or see our Terms and Conditions.

comments powered by Disqus

Email to a Friend

Close